Traitement de la rhizarthrose

Écrit par les experts Ooreka
Traitement de la rhizarthrose

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

La rhizarthrose est l'arthrose de l'articulation de la base du pouce. L'arthrose est une maladie articulaire définie par la destruction du cartilage au sein de l'articulation. Elle peut être due à des facteurs génétiques, au surpoids, à un traumatisme ou un surmenage articulaire.

La rhizarthrose, souvent asymptomatique, peut se manifester par des douleurs de la racine du pouce près du poignet quotidiennes avec parfois des difficultés à la préhension. Le pouce s'en raidit progressivement avec, à terme, l'apparition d'une déformation et d'un manque de force. Tourner une clef, manipuler de petits objets peut devenir difficile. L'évolution de la rhizarthrose peut également être émaillée de phases d'aggravation appelées « poussées ».

Voici comment soigner la rhizarthrose.

1 Prévenir la rhizarthrose

Il est possible de prévenir l’arthrose du pouce avant les premiers signes de la maladie.

Adoptez une hygiène de vie saine

L'articulation du pouce n'est pas une articulation portante et pourtant, le surpoids augmente le risque de rhizarthrose. Aussi :

  • Adoptez une alimentation saine afin de perdre les kilos superflus.
  • Faites du sport régulièrement pour faciliter la perte de poids.

Évitez les traumatismes articulaires

Ménager ses articulations est essentiel dans la prévention de l’arthrose.

  • Évitez la pratique excessive de certains sports violents (boxe).
  • Restez vigilant et consultez votre médecin après tout accident traumatique (entorse, fracture).

2 Soigner la rhizarthrose au quotidien

Maintenez une hygiène de vie saine

  • Pratiquez une activité physique régulièrement, au moins 3 fois 30 minutes par semaine.
  • Évitez tout sport aggravant vos douleurs articulaires (tennis, golf, marche avec bâtons).
  • Maintenez un bon équilibre alimentaire.

Ménagez-vous !

Il est important d'économiser votre articulation :

  • Évitez de porter des charges lourdes.
  • Évitez les gestes douloureux.
  • Évitez les tâches ménagères ou activités de loisirs douloureuses (jardinage, couture, tricot).
  • Utilisez des aides techniques :
    • Le port d'une orthèse pouce poignet peut vous soulager.
    • Ouvre-boîtes électrique, ouvre-bouteilles, ouvre-bocal, stylo ergonomique en vente en pharmacie ou dans les centres d'orthopédie peuvent facilement améliorer votre quotidien.

Faites de l'auto-rééducation

La rééducation permet de garder une mobilité articulaire, de freiner l'enraidissement et de diminuer les douleurs.

  • Massez la zone douloureuse pendant quelques minutes plusieurs fois par jour.
  • Étirez vos pouces en mettant en contact vos 2 pouces et vos 2 index puis en poussant. La position est maintenue 5 à 10 secondes et effectuée plusieurs fois par jour.
  • Renforcez vos muscles en malaxant une balle en mousse durant plusieurs minutes 2 à 3 fois par jour.
  • Travaillez à votre rythme.
  • Ne forcez pas.
  • Cessez l'exercice en cours si cela devient trop douloureux.

Utilisez des médicaments

  • Prenez des antalgiques (paracétamol, ibuprofène) en vente libre en pharmacie, en cas de fortes douleurs ou avant d'effectuer une activité qui vous le savez sera douloureuse.
  • Appliquez sur la racine de votre pouce une pommade anti-inflammatoire en vente libre en pharmacie quand la douleur est importante.

3 Reconnaître et traiter une poussée de rhizarthrose

Reconnaître une poussée de rhizarthrose

Vous êtes en poussée d'arthrose si :

  • Vous avez une brusque augmentation de la douleur de la racine du pouce.
  • Vous avez des douleurs diurnes et nocturnes.
  • Vous avez des raideurs du pouce au réveil de plus de 15 minutes.
  • Vous avez une rougeur ou une sensation de chaleur au niveau de l'articulation.
  • Votre articulation est augmentée de volume (épanchement articulaire).

Traitez la poussée

  • Reposez-vous :
    • Mettez au repos l'articulation douloureuse.
    • Limitez transitoirement votre activité physique.
    • Stoppez vos exercices d'auto rééducation habituels.
    • Utilisez des aides techniques pour les taches de la vie quotidienne (ouvre-boîtes électrique, ouvre-bouteilles, stylo ergonomique).
  • Misez sur le froid :
    • Appliquez une poche de glace en vente en pharmacie sur l'articulation douloureuse.
    • Laissez la glace en place durant 10 minutes.
    • Renouvelez l'opération plusieurs fois par jour.
  • Prenez des antalgiques pour calmer les douleurs.
  • Consultez votre médecin : il vous proposera probablement un anti-inflammatoire afin de stopper l'évolution de la poussée.
  • Reprenez dès que possible votre activité physique habituelle et vos exercices de rééducation.

Matériel nécessaire pour lutter contre la rhizarthrose

Imprimer
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Balle antistress

Balle antistress

À partir de 3 €

Poche de glace

Poche de glace

20 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Produits


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !