Sommaire

 

L'arthrose est la plus fréquente des maladies rhumatismales, elle touche environ 10 millions de personnes en France. Les causes de l'arthrose et ses symptômes sont aujourd'hui clairement identifiés.

Lire l'article Ooreka

L'arthrose : des causes multiples et complexes

Pendant longtemps, les médecins ont considéré l'arthrose comme une simple usure du cartilage, liée au vieillissement de l'articulation.

Depuis quelques années, on sait que les causes de l'arthrose sont plus complexes.

Cette maladie de toute l'articulation touche à la fois :

  • le cartilage,
  • l'os,
  • la membrane synoviale : couche interne de la capsule qui entoure l'articulation,
  • et dans une moindre mesure : les ligaments, les tendons et les muscles.

Suivant l'articulation touchée, ces structures jouent un rôle plus ou moins important dans le déclenchement et la progression de la maladie.

Évolution de l'arthrose : une destruction irréversible

Une fois la maladie déclenchée, elle aboutit progressivement à une dégradation du cartilage et à la formation d'ostéophytes (excroissances osseuses).

La dégradation de l'articulation résulte d'un déséquilibre entre :

  • la destruction du cartilage,
  • et sa formation.

Quant à la qualité du cartilage formé, elle se dégrade.

Lire l'article Ooreka

Causes de l'arthrose : il existe des facteurs de risque

L'arthrose se traduit principalement par des douleurs articulaires.

On pense qu'il existe plusieurs formes d'arthrose, causées ou déclenchées par différents facteurs :

  • trouble métabolique : comme l'obésité qui augmente beaucoup le risque d'arthrose,
  • diabète et maladies inflammatoires ;
  • traumatismes répétés liés à un sport ou à une activité professionnelle répétitive (certains métiers augmentent les risques) :
  • terrain génétique : arthrose familiale (un cas sur huit), notamment pour l'arthrose des mains,
  • trouble postural et/ou déformation des genoux : genu valgum ou genu varum.
Lire l'article Ooreka

Les causes de l'arthrose en naturopathie

En naturopathie on considère que l'arthrose est une maladie métabolique qui résulte d'une acidose tissulaire. C'est cette acidose qui détruit l'articulation et qui, dans les arthroses évoluées, la déminéralise complètement.

L'inflammation responsable de l'arthrose

À l'origine de cette acidose se trouve l'intoxication de l'organisme qui, lorsqu'elle persiste, entraîne une inflammation responsable de toutes les douleurs dont souffrent inévitablement les personnes atteintes d'arthrose. Ainsi, ce ne serait pas l'arthrose elle-même qui est à l'origine de l'inflammation mais cette intoxication beaucoup plus générale.

Les causes de cette intoxication sont diverses : alimentation, hygiène de vie, traumatismes, troubles posturaux, problèmes psychiques ou chocs émotionnels. D'une façon générale, ces sources d'intoxication font le lit de l'arthrose dans la mesure où le corps ne parvient plus à les gérer : les organes chargés de leur élimination (les émonctoires) ne jouent plus leur rôle (et en particulier le rein qui est en première ligne pour éliminer les déchets acides).

Il faut savoir que les inflammations ont une raison d'être : brûler les déchets acides et favoriser leur élimination. Ainsi, pour un naturopathe, l'objectif est de favoriser ce nettoyage. Mais pour un résultat complet, il est également indispensable de permettre la reminéralisation du cartilage et des tissus articulaires.

L'acidification de l'organisme entraîne également une déminéralisation et une asphyxie cellulaire. Tous ces problèmes sont étroitement liés.

Le traitement de l'arthrose en naturopathie

Les grandes étapes du traitement de l'arthrose en naturopathie sont donc :

  • détoxifier l'organisme à l'aide de plantes dépuratives ;
  • favoriser le travail de nettoyage initié par l'inflammation avec des remèdes :
    • ayant une action antiacide,
    • soutenant l'activité rénale,
    • favorisant le travail des émonctoires ;
  • reminéraliser les articulations avec des plantes adaptées ;
  • régénérer les articulations, notamment avec le sulfate de glucosamine et de chondroïtine et le silicium organique.

D'autres traitements peuvent venir en compléments :

  • la miltathérapie (à base d'ondes photoniques) pour régénérer les tissus ;
  • l'ostéopathie pour corriger un éventuel trouble postural ;
  • l'hydrotomie percutanée (injections sous-cutanées d'une préparation contenant de l'eau de me, un chélateur, du magnésium, des vitamines et des minéraux) ;
  • des huiles essentielles et des compléments alimentaires en cas de crise...

Bien sûr, il convient aussi de traiter le surpoids et d'en profiter pour adopter une alimentation anti-acide (autant dire anti-arthrose !).

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'arthrose

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider