Anti-inflammatoire arthrose

Écrit par les experts Ooreka

 

Plusieurs types de médicaments et de traitements sont recommandés pour soigner l'arthrose :

On conseille également le thermalisme pour l'arthrose.

Anti-inflammatoires contre l'arthrose

La douleur liée à l'arthrose n'est généralement pas accompagnée d'inflammation, sauf en cas de crise d'arthrose. Néanmoins, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) permettent de réduire efficacement les douleurs arthrosiques. Ils sont particulièrement utiles lorsque les douleurs réveillent la nuit, il y a un épanchement (liquide) ou un gonflement de l'articulation.

On distingue :

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens classiques (AINS) comme l'ibuprofène : ils ont comme inconvénient d'entraîner des effets secondaires digestifs (risque d'ulcère, notamment). C'est pourquoi il n'est pas rare que le médecin prescrive également un médicament destiné à protéger l'estomac. Ils sont contre-indiqués chez certaines personnes.
  • Les coxibs : un peu moins néfastes sur le plan digestif.
  • Les corticoïdes, utilisés en injections intra-articulaires.

Tous ces médicaments sont prescrits sur de courtes durées.

De tous les AINS classiquement utilisés, c'est le diclofénac qui est le plus efficace. Contre la coxarthrose et la gonarthrose, son efficacité est optimisée s'il est associé à l'étoricoxib. Ensemble, ces deux AINS montrent la meilleure probabilité d'efficacité antalgique minimale.

Attention : l'efficacité antalgique des AINS doit être mise en regard des effets indésirables qu'ils entraînent. Ainsi, même si le diclofénac est le plus efficace il ne doit pas être prescrit aux personnes présentant des risques de troubles cardiovasculaires. Pour ces personnes, d'autres options (le naproxène à 1 000 mg/j, notamment) existent.

Paracétamol et arthrose

Le paracétamol, prescrit seul, n'a pas d'effet antalgique notable (ou seulement dans 20 % des cas) et ce quelle que soit la dose employée. C'est pourquoi on utilise généralement des combinaisons :

  • tramadol et paracétamol ;
  • paracétamol et codéine ;
  • opiacés forts : dans certains cas très rares et circonstances exceptionnelles.

Si malgré son inefficacité antalgique le paracétamol continue à être prescrit en première intention, c'est en raison de son innocuité : il n'entraîne quasiment aucun effet secondaire contrairement aux AINS.

Bon à savoir : suite à l'arrêté du 12 juillet 2017, les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l'éthylmorphine ou de la noscapine sont désormais uniquement délivrés sur ordonnance.

Les anti-inflammatoires locaux : en complément

Les AINS peuvent aussi être appliqués directement sur les articulations douloureuses, sous forme :

  • de crème ou de gel anti-inflammatoire ;
  • de cataplasmes.

Ils sont utiles en complément pour limiter la prise de médicaments par voie orale, qui ont davantage d'effets indésirables. D'autres remèdes peuvent aussi soulager l'arthrose et leur efficacité ne doit pas être négligée.

À noter que l'exercice physique régulier et, le cas échéant, la perte de poids permettent de prévenir les douleurs de la gonarthrose. En cas de douleur, il est aussi possible de mettre l'articulation au repos et d'appliquer de la glace dessus.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !