Sommaire

 

L’obésité est une maladie générale qui a de nombreuses et néfastes conséquences : hypertension, maladies cardiovasculaires, diabète, dépression ou encore certains cancers.

Parce que l’obésité résulte d’un excès de charge, elle a aussi des conséquences mécaniques, notamment sur les capacités respiratoires et les articulations. On estime ainsi que les personnes obèses ont 4 à 5 fois plus de risque d’avoir de l’arthrose que les individus de poids normal.

Le point dans notre astuce.

Qu'est ce que l'arthrose ?

L’arthrose est une pathologie dite mécanique : c’est une destruction progressive du cartilage (en pratique on s'aperçoit que cette dégradation touche l'ensemble de l'articulation). Les personnes âgées en sont fréquemment atteintes, en effet c'est le cas de près de 80 % des personnes de plus de 75 ans.

Elle n’est pas seulement une maladie liée à l’âge, les facteurs de risque de l'arthrose sont :

  • la pratique de certains sports provoquant des traumatisme répétés ;
  • certains métiers amenant à un surmenage articulaire ;
  • ou encore la génétique (dans 15 % des cas).

Une personne atteinte d’arthrose ressent des douleurs quand elle court, quand elle marche, quand elle fait le moindre effort.

Arthrose : conséquence de l’obésité

Conséquences mécaniques

La surcharge que l'obésité provoque à des conséquences mécaniques, en alourdissant la charge pesant sur les articulations :

  • elle augmente les contraintes sur les cartilages ;
  • elle crée des traumatismes articulaires ;
  • et multiplie par 3 le risque d’arthrose.

L’obésité pèse principalement sur les articulations travaillant en charge, l'arthrose du genou se nomme gonarthrose et on parle de coxarthrose pour l'arthrose de la hanche. Il faut toutefois garder en tête que le surpoids n'est pas l'unique cause de l'arthrose sans quoi il n'y aurait pas d'arthrose au niveau des doigts et pas d'arthrose des membres inférieurs chez les personnes maigres, ce qui n'est pas le cas.

Gonarthrose et obésité

La gonarthrose est la plus fréquemment liée à l’obésité : 

  • il s’agit de la destruction ou de l’usure progressive du cartilage protégeant l’articulation du genou ;
  • le risque de gonarthrose est 4 fois plus élevé chez les hommes et les femmes obèses que chez les personnes de poids normal ;
  • réduire son poids de 10 % améliore grandement la fonction des articulations et aide à réduire la douleur.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'arthrose

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider